la voie

cropped-1452727347556.jpg
Dans la tradition orientale, on dit « la voie ».
Pour les bouddhistes, la voie est aussi appelée « la noble voie octuple ».
C’est une manière de vivre, un comportement,
ou l’abstention de tout comportement qui conduit à l’affranchissement de la réincarnation
et de son corollaire : la souffrance. Car, aussi longtemps qu’un corps est en vie,
il souffre ou risque de souffrir.
La noble voie octuple est un code de vie et, bien qu’on l’appelle souvent une religion,
elle est surtout destinée à régler la façon dont on doit se conduire pendant la vie.
Prenons la religion chrétienne.
Les dix commandements ne constituent pas en eux-mêmes une religion,
mais un ensemble de lois qui feront de celui qui les suit
quelqu’un digne d’adhérer à cette croyance religieuse.
Les huit étapes de la noble voie octuple sont :
Compréhension juste.
2. Mobile juste.
3. Langage juste.
4. Conduite correcte.
5. Manière de vivre respectable.
6. Effort continu.
7 – Activité intellectuelle constante.
8. Contemplation exercée.
Quand vous aurez réalisé toutes ces conditions,
vous constaterez que la vie sera très dure pour vous,
car vous en serez à votre dernière incarnation,
période durant laquelle on doit régler tous ses comptes.

les couleurs de l’aura

Chaque note de musique est un mélange de vibrations’ harmoniques compatibles avec leurs voisines. Quand elles ne le sont pas, le son est « faux », aigre et désagréable à l’oreille. Les couleurs sont aussi des vibrations, sur un niveau légèrement différent du « spectre de perception humaine ». On peut posséder des
couleurs pures, plaisantes, dont l’influence est ennoblissant, ou des couleurs qui se heurtent, qui agacent les nerfs. Dans l’aura humaine » il existe un nombre incalculable de couleurs et de combinaisons de couleurs. Certaines dépassent la portée de la vision de l’observateur non entraîné; ainsi, nous n’avons pas de noms pour elles. Nous avons déjà parlé du sifflet à ultra-sons qui résonne sur une longueur d’ondes, ou de vibrations, imperceptibles pour Oreille humaine, mais que le chien peut entendre. D’autre part, l’homme entend des sons graves qui sont inaudibles pour les chiens. Supposons
que nous haussions la portée de perception de l’oreille humaine; nous entendrons alors les ultra-sons du sifilet, comme notre chien. De même nous pouvons hausser notre perception visuelle pour voir l’aura. Mais si nous ne procédons pas avec la plus grande prudence, nous perdrons la faculté de voir le noir ou les couleurs très sombres. Il est impossible de donner la liste de ces innombrables couleurs et nous nous attacherons seulement aux principales, aux plus fortes. Les couleurs fondamentales changent selon les progrès que fait la personne dont on contemple l’aura. Si sa spiritualité s’améliore, les couleurs aussi. Si on a le malheur de régresser, alors les couleurs s’altèrent ou changent de ton. 2018-03-01 19.17.41

prisonnier du jour/libre la nuit.

ASTRAL :
C’est le lieu ou la condition que l’on atteint lorsqu’on a quitté son enveloppe charnelle.
On y peut rencontrer les amis qui ont quitté le monde physique et abandonné leur corps dans ce qu’on nomme la mort et qui attendent là le moment de leur réincarnation.
Le monde astral correspond dans une certaine mesure au paradis des chrétiens, un lieu intermédiaire, un lieu de rencontre, mais ce n’est pas encore le royaume ces cieux.
L’ASTRAL: (VOYAGER DANS) :
Lorsqu’une personne se couche pour dormir, le mécanisme de son corps ralentit.
Ses fonctions physiologiques prennent un rythme plus calme, mais sa forme astrale, que l’on appelle aussi l’âme, ou l’ego, ou l’Atman, quitte son corps et s’élève dans l’astral.
Faisons une comparaison : au moment de se mettre au lit, on ôte ses vêtements, on les abandonne.
De même, notre corps astral abandonne notre corps physique comme un vêtement.
Notez qu’il existe divers plans, différents niveaux, dans le monde astral.
Un voyage dans l’astral peut s’effectuer à partir du pays où l’on réside pour nous mener dans n’importe quel coin du monde, selon l’usage que l’on veut faire de son temps astral et les projets que l’on a formés. Lorsqu’une personne est parvenue à un haut degré d’évolution et que,
peut-être, elle vit sa dernière vie sur Terre,
elle a toujours beaucoup de raisons pour voyager dans l’astral.
Plus elle est évoluée, plus elle est en mesure de voyager loin.
Il est facile de se déplacer dans l’astral, à condition de s’y être entraîné.
Cela nécessite à la fois de la pratique et de la patience.
Tous les animaux en sont capables, d’ailleurs, comme ils sont capables de clairvoyance et de télépathie. Ajoutons que le paradis du monde astral devient, dans certains cas, un purgatoire pour ceux qui se sont mal conduits sur Terre! Dans l’astral, les êtres se rencontrent et forment des projets quant à ce qu’ils vont faire une fois revenus au monde physique.
Malheureusement, une fois de retour, ils oublient leurs louables intentions et, finalement, se contentent de faire ce qui leur est le plus agréable et le plus facile.
On ne saurait trop recommander l’ entraînement au voyage astral, car il n’est rien de plus extraordinaire que l’impression ressentie lorsqu’on s’élève au-dessus de son enveloppe charnelle, à laquelle on ne tient plus que par cet immatériel cordon ombilical qui se nomme la corde d’argent.
On plane ainsi au-dessus de la Terre, dont on peut embrasser d’un seul regard
tous les pays.
On peut même s’élever dans l’espace et contempler d’autres planètes que la nôtre.
Il est même possible de déserter complètement ce monde physique et de s’enfoncer dans le monde métaphysique, où l’on retrouve ceux qui nous ont quittés il y a longtemps. 1453150048107

La Musique adoucie les moeurs

La musique à base d’intelligence artificielle arrive aux oreilles du grand public
La production de musique à base d’IA devrait rapidement se démocratiser.
Agence France-Presse
La musique à base d’intelligence artificielle (IA), longtemps cantonnée aux laboratoires, débarque sur les plateformes de streaming, les jeux vidéo et bientôt au cinéma, emmenée par une poignée de visionnaires.

Si dès les années 1970 le compositeur Pierre Boulez avait exploré cette idée avec les chercheurs de l’Ircam, l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique qu’il a fondé, c’est aujourd’hui que les premiers morceaux parviennent aux oreilles du grand public.

La start-up luxembourgeoise Aiva a sorti ainsi en 2016 « Genesis », un premier album de musique symphonique fondé sur l’apprentissage profond (le deep learning).

« On a un algorithme, qu’on a nourri de musique classique, Bach, Beethoven, Mozart. A partir de ces 20 000 partitions, Aiva va se faire une idée de ce qu’est la musique, va effectuer une modélisation mathématique de ce style. Et ensuite on lui demande d’écrire des oeuvres originales » avec des critères précis, durée, tonalité, style etc…, explique à l’AFP Arnaud Decker, directeur marketing d’Aiva.

Mais ce sont des musiciens bien humains qui valident les morceaux créés par des algorithmes, ou les rejettent.

Aiva a aussi composé l’an dernier un morceau pour la fête nationale du Luxembourg. Cette commande du gouvernement a été interprétée par 150 musiciens et 80 choristes, une première pour un morceau généré par une intelligence artificielle, non sans créer quelques remous dans le Grand Duché.

la musique

Il existe un rapport très net entre les

rythmes musicaux et mentaux. Le cerveau

humain est une masse de vibrations

provoquant les impulsions électriques qui

s’en échappent. Un homme émet une note

musicale qui dépend de sa fréquence de

vibrations. Comme près d’une ruche on

entend le bourdonnement des abeilles, de

même peut-être quelques créatures peuvent

entendre les êtres humains. Chaque individu

possède sa propre note fondamentale qui est

constamment émise, un peu comme un fil

télégraphique émet une note par grand vent.

De plus, la musique populaire est telle

qu’elle est en rapport étroit avec les ondes du

cerveau, avec l’harmonique des vibrations

corporelles. Des chansons sont lancées que

tout le monde siffle. On dit souvent qu’un air

vous « trotte dans la tête )}. Les chansons ou

les airs à succès sont ceux qui s’accrochent

aux ondes cervicales humaines jusqu’à ce

que leur énergie fondamentale se dissipe.

La musique classique est d’une nature plus

permanente. Elle fait vibrer agréablement

notre formation d’ondes gouvernant l’ouïe.

Quand les dirigeants d’une nation veulent

soulever le peuple, ils font composer un

hymne national. On entend l’hymne national

et le cœur vibre d’émotion, on se lève, on

pense à sa patrie avec tendresse, ou à ses

ennemis avec haine. C’est simplement parce

que les vibrations que nous appelons « son »

ont fait réagir d’une certaine façon nos

propres vibrations mentales. Il est ainsi

possible de provoquer certaines réactions

chez un être humain, en lui faisant entendre

certaines formes de musique.

Les plus grands musiciens sont ceux qui, conciemment ou subconsciemment, peuvent

voyager dans l’espace et qui .parcourent des

régions au-delà de la mort. Ils entendent la «

musique des sphères ». Étant musiciens, cette

musique céleste les impressionne

énormément, elle demeure dans leur mémoire

et, lorsqu’ils reviennent sur terre, ils sont

immédiatement saisis par l’ « inspiration ». Ils

se précipitent vers leur piano ou leur papier à

musique et notent aussitôt ce qu’ils peuvent se

rappeler de la musique entendue dans l’astral.

Puis, sans comprendre ce qui leur est arrivé, ils

disent qu’ils ont composé tel ou tel morceau!1452727276444

voyage

Contrairement a ce que l’on croit, (le voyage forme la jeunesse) c’est plutôt l’expérience authentique qui fait la différence, Quel que soit le pays ou vous vous trouvez. La méditation fait la différence, ex : le prisonnier enchaîner de Platon, comment ou pourquoi une bougie se consume, quand vous arrivé a discerné le comment ou le pourquoi ? C’est eurêka. Le vrai but c’est de se protéger de l’extérieur surtout si on prend la méditation au sérieux, il faut une préparation, comme apprendre a nagé vous vous entrainer avant de suivre un cours pour ne pas couler ou vous noyer, vous avais un moniteur qui vous suit de près, et en méditation c’est pareil. Un autre exemple comme pour l’auto-école, vous allez apprendre a conduire et il y a beaucoup de pratique et un peu de théorie, et de plus ça coute cher, ce que je vous propose ce sont des cours en PDF. Il y a 26 a 28 cours pour arriver a un entrainement de métaphysique. Ce qui vous amènera a une plus grande liberté et surtout a une constante évolution spirituelle et acquit personnelle. Cette acquit ne vous saura jamais volé, et vous pourrez l’emporter de l’autre côté de la mort, dans l’au-delà, pour une évolution de la 4e dimension, etc C’est l’acquit sinéquanone, que vous comprendrez l’état d’esprit asiatique pourquoi ils ont une si grande foi, un mental, des choses extraordinaire comme le Gi gong master. Comment avoir le contrôle du mental, la paix, la sérénité, la maitrise des émotions, Comment VOIR l’aura et décrire les couleurs, être télépathes, clairvoyant, augmenter vos vibrations Donc pour une prochaine vie remplie de qualités que vous pouvez acquérir, je vous offre la méthode des grands initiés de haut rang. N’OUBLIER SURTOUT PAS, des hommes et des femmes on mit DES VIES ENTIERS pour arriver a ses résultats, et le but dans la vie, c’est d’évoluer. PEU IMPORTE votre statut social, votre obédience, votre origine, votre couleur.

FRUITS (LES QUATRE) :

Selon diverses croyances orientales, les quatre fruits de la vie humaine doivent croître,

atteindre une parfaite maturité et s’épanouir pleinement.

Le premier fruit, c’est celui de la morale et de la pureté de pensée.

C’est grâce à lui que l’on peut être digne de progresser sur la voie spirituelle.

Le deuxième fruit est celui de la sécurité.

Il protège le temple de l’âme, c’est-à-dire le corps,

et veille à ce qu’il ne soit pas endommagé par une pauvreté et une souffrance excessives.

Il convient d’observer que, dans certaines conditions et dans une certaine mesure,

il est nécessaire de faire l’épreuve de la souffrance et de la pauvreté, à cause du Karma. Mais,

en règle générale, mieux vaut, en cela comme en autre chose,

s’en tenir à la voie moyenne et n’être ni trop riche ni trop pauvre, ni trop nourri ni trop affamé.

Le troisième fruit est celui de l’ accomplissement des désirs légitimes.

Le cueillir, c’est recevoir sa récompense pour avoir vécu bien, pensé bien et s’être bien conduit.

Un désir légitime ne peut en aucun cas être le désir de posséder une nouvelle voiture,

ou un nouveau manteau de fourrure, ou tout autre hochet de la vanité.

Un désir légitime est le désir de venir en aide à autrui, de le sauver d’une détresse inutile.

Il est également légitime de désirer progresser, avancer, mais, encore une fois,

à condition qu’il ne s’y mêle aucun égoïsme.

Le quatrième et meilleur des fruits revient à ceux qui parviennent rapidement à s’affranchir

des liens de ce monde.

C ‘est la libération du Karma, la fin des incarnations et réincarnations successives que l’on a subies sur cette Terre. Si vous possédez le quatrième fruit et que vous en ayez fini avec les soucis terrestres, vous pouvez, si vous êtes un vieux fou, vous porter volontaire pour revenir aider les autres sur notre sinistre vieux globe. Mais si vous en arrivez là et que vous soyez de l’ « autre côté », laissez des instructions pour que vos amis, au cas où vous manifesteriez le désir de contracter ce genre de réengagement, vous fassent examiner mentalement !

TARA

Dans le vocabulaire métaphysique, Tara veut dire le sauveur.

En l’occurrence, le sauveur est la déesse mère, épouse de Shiva.