les couleurs de l’aura

méditation

Chaque note de musique est un mélange de vibrations’ harmoniques compatibles avec leurs voisines. Quand elles ne le sont pas, le son est « faux », aigre et désagréable à l’oreille. Les couleurs sont aussi des vibrations, sur un niveau légèrement différent du « spectre de perception humaine ». On peut posséder des
couleurs pures, plaisantes, dont l’influence est ennoblissant, ou des couleurs qui se heurtent, qui agacent les nerfs. Dans l’aura humaine » il existe un nombre incalculable de couleurs et de combinaisons de couleurs. Certaines dépassent la portée de la vision de l’observateur non entraîné; ainsi, nous n’avons pas de noms pour elles. Nous avons déjà parlé du sifflet à ultra-sons qui résonne sur une longueur d’ondes, ou de vibrations, imperceptibles pour Oreille humaine, mais que le chien peut entendre. D’autre part, l’homme entend des sons graves qui sont inaudibles pour les chiens. Supposons
que nous haussions la portée de perception de l’oreille humaine; nous entendrons alors les ultra-sons du sifilet, comme notre chien. De même nous pouvons hausser notre perception visuelle pour voir l’aura. Mais si nous ne procédons pas avec la plus grande prudence, nous perdrons la faculté de voir le noir ou les couleurs très sombres. Il est impossible de donner la liste de ces innombrables couleurs et nous nous attacherons seulement aux principales, aux plus fortes. Les couleurs fondamentales changent selon les progrès que fait la personne dont on contemple l’aura. Si sa spiritualité s’améliore, les couleurs aussi. Si on a le malheur de régresser, alors les couleurs s’altèrent ou changent de ton. 2018-03-01 19.17.41

Laisser un commentaire