X

méditation

X n’est pas une lettre très féconde en ce qui concerne le domaine des termes métaphysiques et nous ne le mentionnons ici que dans la mesure où elle fait partie de l’alphabet sur lequel repose tout dictionnaire. Cependant, X a une grande signification occulte. Sa forme de croix évoque la souffrance, comme nous le verrons plus tard. On l’utilise aussi pour marquer ce qui irradie dans toutes les directions à la fois, par opposition au point, qui est refermé sur lui-même, replié. X, sur le plan terrestre, est relié à tous les points cardinaux : le nord, l’est, le sud et l’ouest, mais, dans un sens ésotérique, il indique que l’on doit donner dans toutes les directions à ceux qui sont dignes de nos dons. Nous devons montrer aux autres ce qu’ils désirent qu’on leur montre et ce qu’ils sont prêts à apprendre. Nous devons les aider et les guider, mais seulement lorsqu’il est avéré qu’ils sont préparés à recevoir cette aide et cette direction. Il existe une forme de X, décorative et ésotérique, qu’on nomme le swastika et qu’il ne faut pas confondre avec le signe cruciforme tordu de l’Allemagne nazie, associé à la traîtrise, à la guerre et à tout ce qui est impur et indigne. Le vrai swastika simple altération de la lettre X, a ses branches inversées par rapport au swastika tordu. Et c’est fort bien ainsi, puisque le swastika tordu représente le mal, alors que le vrai est pur et bénéfique. La lettre X est souvent utilisée pour marquer un lieu. Elle sert aussi de signature à ceux qui ne savent pas écrire. Sous une forme ou une stylisation différente, elle indique, pour la chrétienté, l’idée de souffrance, ainsi que nous l’avons dit précédemment. De plus, comme vous devez sans doute le savoir, X est une abréviation honorifique du mot « sauveur », d’où le prénom de Xavier et ses dérivés. On a utilisé cette forme honorifique parce que certains parents jugeaient le nom de Sauveur (Salvatore ou Salvador dans certains pays) trop emphatique pour être donné à un enfant. X a, de ce fait, été considéré comme un substitut plus convenable. Deux autres symboles présentent de l’intérêt. L’un est le point lumineux irradiant comme une étoile, qui peut indiquer « celui qui est en nous ». L’autre est un X dont les bras sont prolongés et animés d’un rapide mouvement de rotation. Il indique le progrès qui reste à accomplir.

Laisser un commentaire